5 minutes
de lecture

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), qu’est ce que c’est ?

vendredi 23 avril 2021

Devenue une préoccupation mondiale, la RSE concerne également beaucoup d'entreprises françaises qui sont de plus en plus nombreuses à prendre en compte les préoccupations de RSE dans leurs décisions stratégiques. 👈

🔎 Notion encore peu connue et comprise des petites entreprises, la RSE n’en est pas moins importante pour les salariés, qui sont près de 35% à reconnaître le développement de la RSE comme un axe prioritaire de travail, selon le baromètre national de perception de la RSE du MEDEF. 


📣 ROBIN clarifie, pour vous, ce que représente la RSE et les actions concrètes à la disponibilité des dirigeants d’entreprises pour s’engager dans une démarche RSE. 



🔹 Qu’est-ce-que la RSE ?

Appelée également « Responsabilité sociétale des entreprises », la responsabilité sociale des entreprises est une expression regroupant de nombreuses notions. Cette expression regroupe toutes les actions et les démarches volontaires, mises en place dans l’entreprise, à des fins environnementales, éthiques et sociales.

L’idée est d’inciter les entreprises à se préoccuper des problèmes environnementaux, sociaux et économiques actuels, afin de faire des entreprises des véritables acteurs du développement durable. ♻️

👉  La RSE a pour but également de conduire le dirigeant d’entreprise à se poser la question de la pérennité du modèle économique de son entreprise et de réfléchir aux meilleures pratiques qu’il peut mettre en place


Il est faux de penser que les démarches RSE sont réservées aux grands groupes et grandes entreprises. Les petites et moyennes entreprises sont de plus en plus incitées à inclure dans leurs projets de développement les préoccupations du développement durable et de réaliser des actions relatives à la RSE. 


💡 A savoir, la crise de la Covid-19 a confirmé l’importance pour les entreprises de mener des démarches pour améliorer leur RSE.

En effet, la santé et le bien-être des salariés est au cœur des préoccupations actuelles, tout comme les engagements à des fins sociaux.

En 2020, la santé et la sécurité au travail sont des sujets prioritaires pour 55% des salariés selon le baromètre du MEDEF. La qualité de vie au travail se place au second rang des préoccupations des salariés selon le même baromètre. 📌

🔹 Quelles obligations pour les entreprises ?

Depuis 2019 et la loi PACTE, les entreprises françaises sont obligées de prendre en considération, dans leur stratégie de développement, les enjeux du développement durable. 📃

En effet, il est, désormais, inscrit explicitement dans la loi française que les entreprises doivent être gérées « en prenant en considération les enjeux sociaux et environnementaux de son activité »⚠️


Cependant, cette obligation de prise en considération n’est accompagnée d’aucune obligation précise à la charge des entreprises.

👉 Ainsi, aucune démarche RSE précise n’est obligatoire pour les entreprises


💡 A savoir, une plateforme RSE a été mise en place par l’agence France Stratégie permettant aux entreprises de s’informer, d’avoir des recommandations et d’accéder à des webinars sur  le sujet de la RSE. 

De même, les Chambre de commerce et d’industrie (CCI) proposent des accompagnements pour aider les dirigeants d’entreprises à s’engager dans une démarche RSE. N’hésitez pas à vous rapprocher de la CCI dont dépend votre entreprise pour en savoir plus sur cet accompagnement. 🚩


💡 A savoir, certains sites proposent gratuitement aux entreprises de réaliser des diagnostics de leur niveau de RSE et les aident à déterminer les démarches les plus adaptées à leur activités.

Par exemple, vous pouvez consulter ce simulateur🔍



🔹 Quelles actions concrètes ?

Il existe de nombreuses actions que l’entreprise peut impulser pour augmenter concrètement ses préoccupations RSE.

Ces actions sont de natures diverses, d'intensités diverses et conduisent à des niveaux différents d’engagements pour l’entreprise


Ainsi, selon le type d’entreprise, son effectif, son domaine d’activité et ses moyens financiers, il peut être mis en place : 


  • La rédaction d’un code de bonne conduite ou d’une charte éthique à destination des dirigeants et de tous les salariés de l’entreprise, permettant d’améliorer le dialogue social, la coopération et la bonne gouvernance de l’entreprise 📝 ;
  • La nomination d’un référent RSE, permettant aux salariés d’identifier un interlocuteur dans l’entreprise ; 
  • La création d’un grand audit des préoccupations environnementales, sociales et éthiques des salariés. Par exemple, via la transmission d’un questionnaire, l’organisation d’une réunion d’équipe, la mise en place d’une boîte à idées 📩
  • Le changement des fournisseurs de matières premières et d’énergie de l’entreprise pour des énergies et matières premières plus écologiques ♻️;  


De manière plus simple, l’entreprise peut modifier les habitudes quotidiennes de ses salariés par de simples changements, très peu coûteux à mettre en œuvre :


  • L’organisation de formation des dirigeants et cadres de l’entreprise pour comprendre et sensibiliser aux enjeux de la RSE et sa mise en place concrète, au quotidien ;
  • La sensibilisation et l’instauration du recyclage obligatoire dans l’entreprise, en donnant aux salariés les moyens de faire le tri dans leur déchets quotidien. Par exemple, en mettant de la documentation et plusieurs poubelles à la disposition des salariés ; 
  • La réduction de la consommation électrique. Par exemple, en éteignant l’enseigne du commerce la nuit, en configurant une veille automatique des ordinateurs en cas de non-utilisation, en sensibilisant les salariés aux enjeux énergétiques lors de l’utilisation des outils de production 💡
  • La réduction de la consommation de papier. Par exemple, en privilégiant les mails aux notes écrites, en mettant par défaut une impression en recto-verso, en donnant un quota d’impression à chaque salarié
  • La promotion de l’égalité homme-femme et de la diversité au sein de l’entreprise. Par exemple, en sensibilisant les cadres des ressources humaines aux discriminations possibles lors des recrutements ;
  • Le changement des menus proposés à la cafétéria professionnelle, pour favoriser une alimentation plus saine, biologique et locale. Par exemple, en proposant un menu végétarien, en se fournissant chez des producteurs locaux, en sensibilisant au gaspillage alimentaire 🍽️ ;
  • L’attribution plus flexible des congés payés et l’augmentation de l’autonomie laissée aux salariés quant aux horaires de travail, afin de lui permettre de s’organiser plus efficacement selon ses contraintes personnelles.


💡 A savoir, il n’y a pas de limite aux actions pouvant être mises en œuvre dans l’entreprise pour réduire son impact environnemental, pour augmenter le bien-être des salariés et pour apporter davantage de justice sociale au sein de l’entreprise.

Pour mettre en place des actions véritablement efficaces, il est important que ces actions soient déterminées en collaboration avec les salariés. 🗣️

🔹 Quels labels pour certifier la démarche RSE de l’entreprise ? 

👉 Afin de communiquer efficacement et de certifier la préoccupation RSE de l’entreprise, il peut être pertinent de faire appel à des évaluations par des labels ou certifications


💡 A savoir, ces labels et certifications se sont considérablement développés ces dernières années.

En l’absence de certification ou de label attribué par l’Etat, il est donc important que le dirigeant de l’entreprise vérifie la véracité de l’évaluation menée et la bonne réputation et reconnaissance de la certification ou du label

Pour vérifier la qualité de l’évaluation et de l’attribution du label ou de la certification, il faut notamment connaître la base de l’évaluation et les critères d’attribution.

La Norme ISO 26000 regroupe des lignes directrices pour évaluer la performance globale des organisations en matière de RSE.

Il est vivement recommandé de choisir une certification reposant sur cette norme ISO. ⚠️



Parmi les labels et certifications, les plus reconnus et respectés sont, notamment, : 

  • Le label Engagé RSE certifie du niveau et de la qualité de la démarche RSE de l’entreprise ;
  • La certification Ecocert, expert de la certification en matière de développement durable, depuis 30 ans, est reconnue dans le monde entier ;
  • La certification B-Corp évalue les actions et contributions positives de l’entreprise pour améliorer son impact sur l’environnement et sur la société ; 
  • Le Label diversité certifie les engagements de l’entreprise pour favoriser la diversité au sein de ses équipes et pour lutter contre les discriminations ; 
  • Le label Lucie, dont l’évaluation est réalisée par Bureau Veritas, certifie la démarche RSE des entreprises françaises. L’attribution de ce label permet aux entreprises d’entrer dans la communauté et de bénéficier d’un accompagnement et de moyens pour intensifier leurs actions. 


💡 A savoir, l’attribution de cette certification ou label permettra à l’entreprise de s’assurer de la bonne efficacité des actions menées, de féliciter les efforts menés par les salariés et de faire apparaître dans la communication, auprès des clients, la réalité des préoccupations de RSE dans l'entreprise. 

🔹 Quels avantages à se lancer dans une démarche RSE ?

Développer une démarche RSE, par l’intermédiaire d’actions concrètes, a des conséquences positives sur l'activité et l’attractivité de l’entreprise.👍

En effet, en mettant en place une véritable démarche RSE, l’entreprise bénéficie de :


  • Une reconnaissance de la part des salariés, du fait de l'amélioration des conditions de sécurité et de santé au travail, et ainsi à augmenter la fidélité et le bien-être des salariés. Ainsi, l’entreprise réduit les potentiels burn-out ou démissions des salariés ;

💡 A savoir, selon le baromètre annuel du Medef, 79% des salariés se projettent encore dans l’entreprise lorsqu’elle a une démarche RSE contre 68% dans les entreprises n’ayant pas développé des préoccupations de RSE. 📌

  • Une meilleure attractivité lors des futures procédures de recrutement, si l’entreprise offre de bonnes conditions de travail et cherche à augmenter les effets positifs sur l’environnement, alors elle peut attirer des candidats jeunes et plus qualifiés ✔️; 
  • Une meilleure image vis à vis des clients et consommateurs, pouvant conduire à des hausses des ventes des produits et services de l’entreprise 💰 ; 
  • Une meilleure réputation auprès des fournisseurs, qui peuvent alors avoir envie de favoriser et d’intensifier les relations commerciales avec l’entreprise afin d’être assimilés à l’image de marque de l’entreprise ;

Qui est ROBIN ?

L'interlocuteur rassurant qui anticipe les problèmes juridiques des entrepreneurs

Comment cela fonctionne ? 

À l'aide d'une plateforme dédiée numérique et téléphone, disponible 7 jours sur 7, posez votre question avec vos mots, nous vous offrons 20 minutes au téléphone avec un avocat expert pour vous répondre

Mettre ROBIN à disposition de mes entrepreneurs

Pour poser votre première question juridique à ROBIN ou prendre contact avec l'équipe, prenez rendez-vous avec nous. 

Autres articles

Copyright © 2021 ROBIN. Tous droits réservés.