Commerces
3 minutes
de lecture

Témoignage : création d’une association de commerçants

Mardi 20 juillet 2021

Une association de commerçants : dans quel but ? 

👉L’union commerciale constitue une grande opportunité pour les commerçants indépendants car elle présente de nombreux avantages. En effet, l’association de commerçants est, avant tout, un porte-parole des commerçants. Elle permet de développer la notoriété, la visibilité mais également le chiffre d'affaires du commerce en permettant la mise en place de différents types de partenariats. 

Néanmoins, le dynamisme d’une association dépend étroitement du niveau d’implication et d’engagement de l’ensemble de ses adhérents. 🤝

📣Pour ROBIN, Madame Bénédicte Boudet-Corric, déléguée générale de la Confédération des Commerçants de France (CDF), nous explique le rôle clé de la CDF, son fonctionnement et les avantages dont peuvent bénéficier ses adhérents.

🔹Pouvez-vous présenter la CDF en quelques mots ?

« C’est une confédération professionnelle qui rassemble des commerçants et artisans indépendants uniquement, de tous les secteurs, tant alimentaires que non alimentaires. Elle regroupe 26 fédérations professionnelles et membres associés, représentant plus de 450 000 entreprises du commerce de détail, soit près d' un million de salariés, situées en centre-ville. »

🔹 Quelles sont les missions de la CDF ? 

« Elle a pour mission de défendre les intérêts collectifs et individuels de ses membres, commerçants et artisans, notamment auprès des parlementaires, elle fait également du lobbying auprès des décideurs politiques. Elle travaille sur des dossiers fédération par fédération, en traitant des sujets transversaux, telle que la redynamisation des centre-ville. Par ailleurs, la CDF défend aussi l’idée de mise en place de Sociétés Coopératives d’Intérêt collectif (SCIC) de centre-ville qui pourraient représenter une forme de transformation et d’avenir pour les associations de commerçants, en rassemblant toutes les parties prenantes d’un territoire. »

💡À savoir, la CDF exerce ses missions de représentation et de défense auprès de toutes instances administratives ou interprofessionnelles et des pouvoirs publics. Par ailleurs, elle exerce également une mission d’information et d’étude de toutes les questions économiques, techniques, sociales, fiscales et juridiques de ses membres.

🔹 Pourquoi adhérer à une association de commerçants comme la CDF ? 

« Les Fédérations professionnelles de branches ainsi que les unions commerciales, peuvent adhérer à la CDF, dans le but principal de se regrouper en une seule voix et être plus fortes. »

👉En tant que porte-parole des commerçants, l’association de commerçants permet à ses membres de faire entendre leurs doléances et leurs propositions sur la construction de leur environnement commercial. L’association travaille à faire renforcer l’attractivité du territoire.

🔹 Quels sont les avantages de l’union commerciale ? 

« Les commerçants sont souvent seuls et isolés du fait de leur statut d’indépendant, c’est un réel avantage pour eux de rejoindre une union commerciale car ils peuvent se regrouper, pallier leur solitude et structurer leurs intérêts. »

👉En effet, rejoindre une association de commerçants permet la mise en place d’opérations de communications collectives, par exemple, et contribue ainsi à améliorer la visibilité des adhérents, mais également de développer l’attractivité de l’espace marchand et de sa fréquentation. L’adhérent peut ainsi proposer des services et des opérations originales à ses clients ou participer à des évènements. Les coûts sont mutualisés avec les autres adhérents et l’impact de l’opération est augmenté.

🔹 Comment fonctionne une association de commerçants ? 

« La CDF se structure notamment autour d'un président, M. Francis Palombi, d’un délégué général et d’un alternant, qui visent à défendre aux mieux les intérêts des adhérents, ils préparent et présentent les dossiers propres aux particularismes des activités des fédérations que la CDF représente. Par ailleurs, la CDF vit des cotisations de ses adhérents et de ses partenaires. Elle ne dispose pas d’aides ou de soutien de l’Etat.»

🔹 Durant la crise sanitaire, quel a été le rôle principal de la CDF ? 

« Durant la crise sanitaire, la CDF a connu deux phases : une phase descendante et une phase ascendante. La phase descendante se caractérise par l’information des fédérations adhérentes sur les aides qui existent. En effet, ces organismes sollicitent fortement ce type d’information comme les mesures de soutien et d’accompagnement qui sont mises en place pour aider les commerçants et les artisans indépendants. 

Dans la phase ascendante, on remontait toutes les anomalies et tous les besoins des commerçants durant cette période. Par exemple, le fond de solidarité, dans ses débuts, avait des critères très stricts qui se sont allégés peu à peu. 

C’est une chance d’avoir un Ministre comme Alain Griset, qui est très à l'écoute et qui connaît le monde des entrepreneurs, puisqu' il a été gérant d’une TPE. On a essayé de faire bouger les lignes pour que les indépendants soient le plus possible dans le viseur des aides et non pas à côté comme ça a été trop souvent le cas. »

🔹 Quels conseils donneriez-vous aux commerçants qui hésitent à rejoindre une association de commerçants ? 

« Chacun peut apporter sa pierre à l’édifice, c’est important de partager ses idées. Tout le monde a des compétences et des idées, mais si on les garde pour soi, on avance difficilement. Il faut penser au niveau de l'entreprise globale, à l’intérêt général et à l'intérêt du territoire

Plus on est nombreux, plus il est facile de mener des actions ! Au sein d’une association de commerçants, tout le monde est le bienvenu dès lors qu’il y a un engagement et un partage d’idées, qui sont des éléments essentiels pour l’association et ce qu’elle représente. »

👉Comme précisé ci-dessus, le dynamisme d’une association dépend étroitement de la participation de chacun de ses membres. Une association ne peut fonctionner que si chaque membre y apporte quelque chose comme du temps, des compétences ou tout simplement des idées.

Qui est ROBIN ?

L'interlocuteur rassurant qui anticipe les problèmes juridiques des entrepreneurs

Comment cela fonctionne ? 

À l'aide d'une plateforme dédiée numérique et téléphone, disponible 7 jours sur 7, posez votre question avec vos mots, nous vous offrons 20 minutes au téléphone avec un avocat expert pour vous répondre

Mettre ROBIN à disposition de mes entrepreneurs

Pour poser votre première question juridique à ROBIN ou prendre contact avec l'équipe, prenez rendez-vous avec nous. 

Autres articles

Copyright © 2021 ROBIN. Tous droits réservés.